Choisissez votre forfait Vous restez pour dormir ? Vous cherchez un cours de ski ? Équipés comme jamais On a plus d'un tour dans notre sac On vous emmène au sommet Malin comme une marmotte
  • Forfaits
  • Hébergements
  • Cours de ski
  • Locations de matériel
  • Activités
  • Skibus
  • Offres spéciales
refuge d arremoulit pyrenees

Les 5 plus beaux refuges pyrénéens

equipe npy
Publié par L'équipe N'PY @npyski
Partager sur
Mis à jour 08 juin 2022
  • Activités en été

La saison estivale approche et nombreux sont les refuges qui permettent de dormir en montagne pour faire étape lors de longues randonnées. Mais certains sont plus qu’une simple étape, leur emplacement en font de véritables destinations dans les Pyrénées !

Le choix fut dur mais nous vous avons sélectionné 5 refuges emblématiques ainsi qu’une liste de d’autres refuges à ne pas manquer lors de vos vacances dans les Pyrénées.

Le refuge d’Arrémoulit

  • Date de construction : 1924.
  • Période de gardiennage : 25 mai à septembre 2022.
  • Capacité de couchages : 28 couchages et 2 dortoirs.
  • Accès : en remontant le sentier le long du vallon d’Arrious jusqu’au col du même nom, prendre sur votre droite au-dessus du lac d’Artouste pour arriver au lac et refuge d’Arrémoulit en 3h30.
  • Idées de randonnées : plusieurs ascensions prennent leur départ depuis ce refuge comme le Pic Palas (2 974m), le Pic du Balaïtous (3 144m) et les Frondella (3 063m). Il est aussi possible de faire un circuit en passant par les 3 refuges en vallée d’Ossau, Ayous, Pombie et Arrémoulit.
  • Coup de cœur N’PY : la construction du refuge d’Arrémoulit date de 1924, et c’est ici, au pied du Pic Palas, que le premier refuge est construit sous un rocher.
refuge d arremoulit pyrenees

Crédit photo : lespyrenees.net

Le refuge de Tuquerouye

  • Date de construction : 1890.
  • Période de gardiennage : ouvert en permanence, non gardé.
  • Capacité de couchage : 12 couchages.
  • Accès : depuis le lac des Gloriettes (1 668m) dans la vallée de Gavarnie, remonter le sentier vers le sud-est jusqu’au pied du couloir en haut duquel se trouve la Brèche de Tuquerouye. Le refuge, construit sur cette brèche, est accessible en 3h15 par cet itinéraire.
  • Idées de randonnées : depuis le refuge de Tuquerouye, il est possible de gravir le Mont Perdu (3 355m), le Cylindre du Marboré (3 328m) ou les Pics d’Astazous (3 012m et 3 077m).
  • Coup de cœur N’PY : il est le plus haut refuge des Pyrénées et le plus vieux construit dans les Pyrénées. De part sa construction atypique sur une brèche, il offre le plus beau balcon des Pyrénées : sortez vos appareils photos, les levers de soleil sur le lac glacé et la face Nord du Mont Perdu sont magnifiques !
refuge de tuquerouye

Crédit photo : Daniel LAROUCAU

Le refuge de Packe

  • Date de construction : 1896.
  • Période de gardiennage : ouvert en permanence, non gardé.
  • Capacité de couchage : 12 couchages.
  • Accès : depuis le Lienz à Barèges, suivre la piste qui monte au refuge de la Glère puis prendre le sentier vers l’Ouest, vers la vallée du Bolou. Descendre jusqu’au ruisseau puis suivre les lacets contournant le lac du Pourtet par la droite jusqu’au refuge de Packe. Après 3h30 de marche, vous trouverez le refuge au col de Rabiet.
  • Idées de randonnées : ce refuge sert de base pour l’accès au massif du Pic Long et du Néouvielle. Ainsi, il est possible de randonner vers le Pic de la Coume de l’Ours (2 855m) et le Pic Long (3 192m) ou le tour du Néouvielle.
  • Coup de cœur N’PY : depuis le col du Rabiet, le panorama vers la Brèche de Roland d’un côté et le Pic du Midi de Bigorre de l’autre est exceptionnel ! Avec sa forme ogivale apparue avec la première vague de construction de refuges pyrénéens, le refuge de Packe fait partie du patrimoine architectural de la région.
refuge de packe

Crédit photo : montcalm.over-blog.com

Le refuge de Bastan dans le massif du Néouvielle – Vallée d’Aure

  • Date de construction : 1973.
  • Période de gardiennage : ouvert le dernier week-end de mai au premier week-end d’octobre. Le refuge peut être gardé sur demande.
  • Capacité de couchage : 12 couchages.
  • Accès : au départ du Col du Portet, il vous faudra 1h30 de marche pour rejoindre le refuge de Bastan, en empruntant le sentier qui surplombe le lac de l’Oule.
  • Idées de randonnées : le GR10 passe par le refuge, mais vous pouvez partir vers le pic de Bastan (2 715m) ou en faire le tour par le col du Bastanet, la hourquette de Caderolle et le lac de Bastan.
  • Coup de cœur N’PY : facile d’accès depuis le col du Portet, le refuge de Bastan surplombe le magnifique lac du milieu de Bastan, entouré de rhododendrons. On peut même s’y baigner : on dit que l’eau est la plus chaude du massif !
refuge de packe

Crédit photo : Grand Raid des Pyrénées

Le refuge Balaïtous - Ledormeur

  • Date de construction : 1926.
  • Période de gardiennage : ouvert en permanence, non gardé.
  • Capacité de couchage : 12 couchages.
  • Accès : depuis le parking du Plaa d’aste, prendre le sentier qui part dans la forêt avant de se diriger vers le Sud. Continuer jusqu’au fond de la vallée en longeant le gave d’Arrens jusqu’à une bifurcation, prendre à droite pour arriver au refuge Ledormeur après 1h45 de marche depuis le départ.
  • Idées de randonnées : c’est le point de départ parfait pour aller au sommet du Balaïtous (3 144m) ou le Pic Soulano (2 795m).
  • Coup de cœur N’PY : le refuge Ledormeur est construit au pied d’une falaise au fond du Val d’Azun. La vue sur la vallée et sa construction en pierre en font un refuge résistant et incontournable du Val d’Azun.
refuge ledormeur

Crédit photo : hautes-pyrenees.ffrandonnee.fr

On a d’autres refuges à vous faire découvrir !

Outre ces 5 très beaux refuges des Pyrénées, nous vous proposons de découvrir 7 autres refuges qui pourront vous être utiles pendant votre séjour.

  • Refuge des Oulettes de Gaube : situé au fond de la vallée de Gaube et au pied de la face nord du Vignemale, ce refuge est idéal pour y faire une pause pique-nique ou y passer la nuit.
  • Refuge du Wallon Marcadau : tout récemment rénové et rouvert ce printemps 2022, ce refuge est le point de départ de nombreuses activités en été : randonnées, promenades, pêches, escalades et autres.
  • Refuge d’Arlet (en rénovation cet été 2022 avec une réouverture prévue en 2023) : Ce refuge est situé au sud de la vallée d’Aspe, au bord du lac d’Arlet, il est une étape de la haute route pyrénéenne.
  • Refuge de Goriz : situé au cœur du Parc National d’Ordesa et du Mont Perdu, il sert de camp de base pour y faire l’ascension de nombreux sommets remarquables : le Cylindre, le Soum de Ramond, le Marboré, le Casque, le Taillon.
  • Refuge des Espuguettes : au cœur du Parc national des Pyrénées, le refuge des Espuguettes offre une vue imprenable sur le Cirque de Gavarnie et la Brèche de Rolland.
  • Refuge d’Ayous : rénové en 2021, ce refuge fait face au magnifique Lac Gentau et au Pic du Midi d’Ossau. Idéalement situé, il est le point de passage de plusieurs randonnées comme le tour des lacs d’Ayous et même l’ascension du Pic du Midi d’Ossau.
  • Refuge de la Brèche de Rolland - Les Sarradets : ce refuge fait face à la légendaire Brèche de Rolland et surplombe le cirque de Gavarnie. Depuis celui-ci, il vous sera possible de faire la Brèche, le Taillon, faire l’ascension du Tour ou du Marboré.

Retrouvez ci-dessous 4 photos des refuges de Rolland - Goriz - Espuguettes - Ayous qui vous attendent cet été 2022. Alors, un petit séjour dans les Pyrénées vous tente ?

Crédit photo : Infoclimat et Topo Pyrénées

refuge de la breche de rolland
refuge de goriz
refuge des espuguettes
refuge d ayous
 
 
 

0 commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
10 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Dans la même catégorie

Alors, on est descendu tout en bas et on n'a pas trouvé, ce qu'on était venu chercher ?