En savoir plus sur la location saisonnière

Fiches conseils location

je veux en savoir plus sur la location saisonnière

Comment mettre en avant mon hébergement ? Quel prix pratiquer ?

Pour optimiser la location de votre bien en ligne, il est nécessaire de maîtriser quelques subtilités. En effet, il serait dommage que votre appartement ou location de vacances ne soit pas présent sous son meilleur jour, ou comporte quelques défauts facilement corrigeables. Découvrez ci-dessous les astuces N'PY afin de rendre votre bien attractif, et de satisfaire vos locataires !

Rédiger un descriptif attractif

Premier élément porté à la vue de l’internaute, le titre de votre annonce doit faire apparaître le nom de la résidence de votre appartement et, si possible, pour se démarquer des autres biens concurrents, un élément qui le différencie des autres biens. Le descriptif doit être clair et concis , vous n'avez que quelques lignes pour vanter votre propriété, décrivez ses meilleurs atouts.
Les informations les plus importantes doivent se trouver au début de votre descriptif. Indiquez en priorité les éléments auxquels sont sensibles les vacanciers :

  • le nombre de couchages (lits simples, doubles, canapés),
  • les équipements (place de parking, cave à ski, lave-vaisselle, machine à laver, équipements pour bébé, etc.)
  • les services compris ou en supplément (draps et serviettes de bain, ménage, connexion wi-fi, etc.).

Autre conseil, mettez à jour régulièrement vos textes afin  notamment de les adapter aux événements saisonniers. Enfin, n’utilisez pas d’abréviations, privilégiez les phrases, et relisez vos textes avec attention afin d’éviter les fautes d’orthographe.

Optimiser les photos de votre bien
Exemple de photos réussies

C’est un élément déterminant dans le choix des internautes : 80 % des vacanciers choisissent leur location de vacances en fonction des photos présentées. Elles  doivent donc être sélectionnées avec soin.

  1. La première d’entre-elle, c’est-à-dire celle qui sera utilisée en vignette lors de  l’apparition de la liste de résultats, revêt une importance particulière. En effet, c’est elle qui déclenchera le « clic » de l’internaute, qui découvrira alors le reste de votre annonce. Une belle photo de votre pièce à vivre sera tout à fait indiquée en matière de location en station. Il peut également s’agir d’une photo de l’extérieur de votre bien.
  2. Une fois sur votre annonce, les vacanciers souhaitent découvrir les autres pièces ou angles de votre appartement. Ajoutez-donc une photo de la cuisine, des chambres et de la salle de bain ou de la salle d’eau.
  3. Viendront ensuite les photos des balcons, terrasses, jardins (et leur vue si celle-ci mérite d’être soulignée) et des éventuels équipements que vous souhaitez mettre en avant. Pensez également à changer vos photos au gré des saisons si vous souhaitez louer votre bien toute l’année.
Quelques conseils techniques :

Pour être accueillant, votre intérieur doit tout d’abord être rangé.
Evitez également de trop charger la décoration : les vacanciers doivent pouvoir se projeter dans votre appartement. Essayez donc  au maximum de rester neutre.

Il est néanmoins important de « mettre de la vie » dans votre intérieur. Ainsi, habillez vos lits de coussins et de couvre-lits, dressez la table et décorez-la d’un vase et d’un joli bouquet, disposez des serviettes de toilette dans la salle de bain... Bref, rendez votre intérieur le plus agréable et le plus accueillant possible !

Pour que les volumes de votre appartement ne soient pas écrasés par la photo, essayez de trouver le meilleur angle, celui qui vous permettra de mettre au mieux en avant l’espace de la pièce. Ceci est d’autant plus important que les pièces à vivre des locations en station de ski sont souvent assez  réduites. Vous pouvez prendre la photo depuis le balcon ou essayer de monter sur une chaise pour avoir plus de recul.

L’attention portée à la lumière est également très importante. Prenez les photos lorsque la luminosité extérieure est suffisante, ouvrez les rideaux, et n’hésitez-pas à allumer les lampes. Faites des essais pour trouver la meilleure exposition et la meilleure utilisation du flash. Enfin, attention aux contre-jour !

Établir la grille tarifaire

Quels sont les critères d’influence pour fixer le prix de location de votre résidence secondaire ?

  1. L’emplacement de votre logement : Vallée, cœur de station, pied de piste…
  2. La capacité du logement
  3. La période de location

Par exemple :

  • Haute Saison : Vacances 1er de l’An, Vacances de Février Zone Nantes et Bordeaux
  • Moyenne Saison : Noel, Vacances Février Zone Toulouse, semaines avant et après les vacances de Février
  • Basse Saison : Toutes les autres périodes

4. La flexibilité concernant la durée de location : Pensez à configurer des courts séjours (2, 3, 4 et 5 nuits), plus 50% des réservations effectuées la saison dernière sont des courts séjours.

5. Les critères en plus : un emplacement de parking, une terrasse, un jardin, une jolie vue...

Aménager mon bien pour la location
  • Un tarif trop élevé : il se traduit souvent, du côté vacanciers, par une attente en prestations d’exception… Si ce n’est pas le cas, vous risquez de les décevoir.
  • Un tarif trop bas : il peut susciter des questions chez les vacanciers. Ne sous-estimez pas votre bien !
  • Des tarifs trop différents : limitez-vous à un tarif pour la haute, moyenne et basse saison, ponctué éventuellement de réductions occasionnelles.
  • Un tarif trop rigide : jouez sur la flexibilité de vos durées de location.
Quelques erreurs à éviter

Pour passer un agréable séjour, vos locataires attendent de trouver dans votre hébergement un certain confort. Bien que cette notion soit quelque peu subjective, selon que vos locataires viennent en couple, entre amis ou en famille par exemple, certaines attentes sont incontournables. Les anticiper sera un vrai plus à mettre en avant dans votre annonce !

D’une manière générale, les vacanciers apprécient de séjourner dans un logement fonctionnel.

  • Le salon doit ainsi disposer d’autant de places assises que de personnes acceptées. Votre hébergement doit posséder une table à manger, avec également autant de chaises que d’hôtes.Une connexion wi-fi, une télévision, un lecteur DVD, des jeux de société, sont particulièrement appréciés des locataires.
  • La cuisine doit bien entendu bénéficier d’éléments d’équipement essentiels, tels que le réfrigérateur, des plaques chauffantes ou une gazinière. Veillez à prévoir le double de vaisselle, couverts et verres que la capacité d’accueil maximum de la location. Les locataires attendent également la présence d’un four ou d’un micro-ondes, de poêles, casseroles et d’ustensiles de cuisine en nombre suffisant. Vous pouvez aller plus loin et faciliter l’installation de vos hôtes, en prévoyant de fournir des produits de base comme le sel, le poivre, l’huile, le vinaigre, ainsi que des produits ménagers basiques (éponge, liquide vaisselle, essuie-tout etc.).
  • Votre hébergement doit bien entendu disposer d’un nombre de lits suffisant, chacun avec couette et/ou couverture, oreillers, et des protections de matelas. Veillez à mettre une lampe de chevet dans chaque chambre. Encore une fois, si vous en avez la possibilité, n’hésitez-pas à proposer à vos hôtes de fournir le linge de maison nécessaire pour la durée de leur séjour : draps, serviettes de bain et torchons. A noter, les pièces de repos doivent pouvoir occulter complètement la lumière : rideaux occultants, volets, sont en effet indispensables.
  • Tout comme la cuisine, vos locataires souhaitent trouver une salle de bain impeccable. Pensez, au minimum, à installer des patères pour suspendre les serviettes de bain. Disposer d’un sèche-serviette peut constituer un plus.
  • Pensez à prévoir un minimum de matériel ménager : aspirateur, balai, serpillère, éponges, produit de nettoyage du sol. Vos locataires entretiendront d’autant mieux les lieux s’ils disposent facilement du nécessaire.
  • Enfin, vous pouvez proposer des équipements pour les jeunes enfants, un lit,  une chaise pour bébé, un robot mixeur par exemple. Les jeunes parents vous en seront très reconnaissants !

Vous l’aurez compris, tous les éléments de confort supplémentaires doivent être mis en avant dans votre annonce. Ce sont eux qui vous permettront de vous démarquer des autres hébergements.

En résumé, voici quelques exemples d’équipements « plus » :

  • L’accès internet
  • L’électroménager : lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, four, cafetière électrique, grille-pain, robot mixeur
  • L’équipement de la salle de bains : sèche-cheveux, radiateur sèche serviette, fer et table à repasser
  • Le linge de maison : draps, serviette de toilettes, torchons
  • L’équipement du séjour : télévision, home cinéma, lecteur DVD avec quelques films
  • Les produits de base : filtres à café, sel, poivre, huile, vinaigre, sucre, papier toilette, rouleau essuie-tout, papier aluminium, éponge, sac poubelles, produits d’entretien
  • Le nécessaire de puériculture pour les enfants : lit parapluie, table à langer, chaise haute, pot, jeux...


Si l’équipement de votre appartement est un sujet à étudier avec attention, son aménagement ne doit pas être mis de côté. Bien que ce dernier puisse entrainer, dans un premier temps, un investissement financier, l’idée est de le rentabiliser rapidement voire d‘en tirer des bénéfices, en attirant des locataires en plus et/ou en augmentant le montant des loyers.
N’PY et ses partenaires vous proposent différentes formules de « home staging », ou aménagement d’intérieur, à des tarifs très attractifs.

Vous souhaitez donner un coup de neuf à votre bien

TESTEZ LE RELOOKING CLEF EN MAIN

Le relooking a pour premier objectif de faire correspondre l’hébergement aux nouvelles attentes des clients. En effet, les critères évoluent avec le temps, et les biens immobiliers, notamment dans les stations de ski, ne sont plus toujours en adéquation avec les critères de choix des locataires.

Optimiser votre bien grâce au relooking c’est :

  • un aménagement plus léger à réaliser qu’une véritable rénovation : l’idée est de valoriser son bien tout en maîtrisant le coût de l’opération.
  • rendre son bien plus attractif, donc attirer plus de locataires et, pourquoi pas, en profiter pour augmenter ses tarifs de location.

Pour plus d’informations sur l’offre, tarifs et modalités et/ou consultez votre référent station.

Comment trouver des locataires toute la saison ?

Si trouver des locataires pendant les vacances scolaires n’est en général pas problématique (quoique…), il n’est pas toujours évident de louer son bien tout au long de la saison, et notamment en dehors des vacances.

En effet, les pratiques touristiques évoluent, et les courts séjours sont depuis quelques années véritablement incontournables. Cette tendance s’accroit un peu plus chaque année, si bien qu’aujourd’hui environ 50 % des réservations réalisées sur N’PY Résa sont des courts séjours (entre 2 et 5 jours).

La sacro-sainte semaine, si elle est encore largement demandée pendant les vacances scolaires, est donc aujourd’hui délaissée au profit de séjours plus courts, souvent réservés une poignée de semaine avant le jour du départ.

Le planning de réservation en ligne mis à votre disposition par N’PY vous permet de répondre à cette demande, en paramétrant facilement des courts séjours.

De plus, nous vous proposons de participer aux opérations promotionnelles (Week-end givrés, Semaines Blanches, etc.) , pour lesquelles nous mettons en avant des packages composés d’hébergement et de forfaits de ski.
Pour les découvrir, cliquez ici : http://www.n-py.com/fr/tourisme-pyrenees/bons-plans

Nous communiquons largement autour de ces opérations (presse, réseaux sociaux, newsletters) : c’est l’occasion pour vous de booster vos locations pendant ces périodes !

Contacter votre référent station

En savoir plus sur la fiscalité

Notre partenaire Affiniski et le Cabinet MG, spécialiste de la fiscalité des meublés de tourisme vous offrent un livre blanc à télécharger gratuitement.

Flyer explicatif